Hojyne - Gestion des Ressources Humaines - Human Resources Management

Entrevue avec la DRH de Nespresso France: Sophie Coustaury

Nespresso France place le développement dimagese compétences au cœur de sa stratégie d’entreprise.

Quels sont les grands axes de votre politique RH ?

Nespresso étant une entreprise en croissance, nous recrutons entre 300 et 400 nouveaux collaborateurs par an, essentiellement dans nos boutiques sur des postes de conseiller clientèle. Pour autant, Nespresso rassemble plus de 130 métiers différents avec des recrutements certes moins nombreux qu’en boutiques, mais réguliers, pour toutes les fonctions. Ils sont d’ailleurs visibles sur notre site internet, tout comme notre politique RH,  afin de permettre à chacun d’avoir un maximum de clefs sur notre démarche. La transmission de savoir-faire, le développement des compétences et la formation sont les axes majeurs de notre stratégie d’entreprise. Aussi informons-nous, dès l’embauche, nos collaborateurs de notre ambition de les rendre acteurs de leur parcours professionnel, quelque soit le temps qu’ils passeront avec nous.  Qu’ils souhaitent, ou non, poursuivre leur carrière professionnelle chez Nespresso, nous sommes vraiment sur la transparence et dans cet engagement. Par exemple, 25 % de nos effectifs en boutique sont des étudiants. Nous les accueillons en CDI, comme les autres, tout en sachant que leur cursus n’est pas nécessairement en rapport avec notre activité. S’ils développent chez nous le sens de l’écoute et des responsabilités (…), cela ne peut être que bénéfique, pour eux comme pour nous. Ce partenariat, cet engagement réciproque qui crée de la valeur partagée est inhérent à notre responsabilité d’employeur.

Quels outils avez-vous mis à la disposition de vos collaborateurs pour leur permettre d’évoluer professionnellement au sein de Nespresso ?

Pour être acteur de son parcours professionnel, il est extrêmement important d’avoir de la visibilité sur le champ des possibles. Parfois, la fonction RH peut « pécher » par manque de transparence et cela crée des attentes qui ne sont pas réalistes. Nous avons donc fait développer un « Blend Path », soit une cartographie fondée sur les filières métiers. Cette application est accessible sur notre intranet, et sur Ipad. Pour l’élaborer, nous avons mis en place des groupes de travail, réunissant nos salariés par secteur d’activité. Ils ont ainsi défini les différents métiers de l’entreprise, les compétences et les niveaux qu’ils requièrent ainsi que les passerelles possibles pour passer de l’un à l’autre. En cliquant sur un métier, le collaborateur voit alors les fonctions auxquelles il peut prétendre et toutes les évolutions possibles selon son profil. Parallèlement, dès leur entrée dans l’entreprise, nous remettons à nos nouveaux collaborateurs un passeport professionnel. Nous les invitons à y rassembler leur CV, leurs bilans d’entretien d’évaluation et ceux relatifs aux formations qu’ils ont suivies afin de valoriser leurs compétences. En combinant ce support et le « Blend Path », ils ont ainsi de la matière pour mettre en relief leur savoir faire et expliciter leurs objectifs lors de leur entretien de développement auprès de leur manager.

Qu’en est-il de « Blend Creator », le Serious game que vous avez mis en place ?

Le « Blend Creator » a pour but de familiariser de manière interactive et ludique l’ensemble de nos collaborateurs à l’exhaustivité de notre expertise, qui s’étend de la cerise de café à la tasse. L’idée est de s’approprier le savoir-faire de la maison afin de mieux l’appréhender et de savoir en parler. Le concept entre le jeu de rôle et la gestion permet à chaque utilisateur de prendre les commandes de la chaîne de production et de transformation de café. Cela permet à chacun d’être confronté à des situations liées à notre activité et à des métiers très différents.

Une fois en poste,  comment accompagnez-vous vos managers dans la formation ?

Si nous avions développé de nombreux process, nous avons vite réalisé qu’il nous fallait être accompagné pour  les ordonner, les améliorer et les rendre vraiment efficaces. C’est la raison pour laquelle nous avons noué un partenariat avec l’Essec, afin de concevoir une formation professionnelle certifiante, intitulée « Leadership et Management ». Une centaine de salariés issus de tous les départements de notre entreprise se sont d’ores et déjà engagés dans cette formation à la fois pratique et théorique, associant modules présentiels, e-learning et coaching.  Par ailleurs, nous entamerons en septembre prochain notre troisième année d’accompagnement de validation des acquis de l’expérience (VAE) en partenariat avec le CFA Stephenson. Ce dispositif permet à ceux qui le souhaitent d’obtenir des diplômes qui correspondent aux responsabilités qu’ils exercent au quotidien. Deux promotions ont ainsi validé un BTS Management des unités commerciales (MUC).

Par Gérald DUDOUET , Rencontre avec Sophie Coustaury, la DRH de l’entité, myrhline.com

Laisser un Commentaire

*

captcha *